play pause stop
|

Tapuscrit

couverture du roman Bastia pour Dames

395 000 signes - 230 pages

Roman

Bastia pour Dames

Confession d'UN putain.

More
gros plan sur deux mains ensanglantées

235 000 signes - 155 pages

Roman

Praxis Doloris

Confession d'un tortionnaire.

More
une main brandit un revolver en gros plan

545 000 signes - 300 pages

Roman

Subjonctif

Lorsque les fautes d'orthographe sont punies à coups de flingues !

More
deux jeunes hommes se font face

380 000 signes - 270 pages

Roman

Humances

Un corse ne quitte jamais son île, il s'en absente.

More
Une femme noire mange une orange

815 000 signes - 540 pages

Thriller Historique

Apoptose Now

Autopsie d'une stratégie d'invasion qui s'inspire du modus operandi d'un virus.

More
dos d'un homme où figure deux tatouages : un code barre et un sigle de recyclage

465 000 signes - 310 pages

Roman

MatHum

Ne parlons plus de Ressource Humaine, mais bien de MatHum, pour "Matériel Humain".

More
smiley jaune ensanglanté sur fond noir

360 000 signes - 240 pages

Roman

Mort de LoL

Lolattitude : comportement qui consiste à rire de tout, à tout prix...

More

Publications

Affiche d'un mineur sur fond gris

Nouvelle

Terre Matrie

Première guerre mondiale. Un jeune corse envoyé au front devient sapeur.

Savoir Plus
Couverture de Fabula 2

Nouvelle

Hallali

Thème imposé : Le niveau de la mer monte de 126 mètres.

Savoir Plus
Couverture de Fabula 3

Nouvelle

Omerta

Thème imposé : Le nuage de Tchernobyl rend aphone la population corse.

Savoir Plus
Couverture de CorsErotica

Recueil

La Cana

Rendre le corps ou rendre l'âme ?

Savoir Plus

Projets

une chaise blanche est seule face a la mer

Scenario

Osana

L'homme le plus riche du monde ne pourrait-être à l'abri de lui-même.

plus
un homme nage dans un acquarium, il illustre cette expression : se noyer dans un verre d'eau

Pièce de Théâtre

Thalamus & Cortex

Quand l'absurde nous commande !

plus
deux lévres féminines évoquent la prononciation d'un mot

Essai

RhetorikLand

Une approche bucolique de la Rhétorique.

plus
torse nu d'un homme fin et musclé

Récit

Homo Erectile

Entre liens affectifs et nécessité reproductive, où se niche le désir ?

plus
un mastaba de poupées de bébés nus

Essai

Trop...

Du point de vue de la Nature, la surpopulation est toujours transitoire.

plus
un bébé nu a une cravate autour du cou

Récit

Ne sous "Y"

A "père malgré soi", deux "fils malgré tout".

plus
un crane en fil de fer

Récit

Le Dichotome

Deux prénoms, un trait d'union, trois nécessités.

plus

Articles à propos de mes Romans, Essais, Scenario, Pieces de Theatre

Liens vers lecture publique, interview, article de presse :

- Interview du vendredi 22 nov 2013 sur Via Stella par Philippe Martinetti

- Corse Net Infos : Billet d'Odile AURACARIA pour la sortie de "Bastia pour dames", 1° roman érotique corse.

- Ajaccio Août 2013... Lecture publique du texte "Hallali" publié dans Fabula.

Consultez et/ou Téléchargez les textes ci-dessous :
Nouvelles et Textes PDF Débuts de Romans Format PDF
Texte complet de "La Cana". 50 premières pages de "Bastia pour Dames".
Texte complet de "Omerta". Premier Chapitre de "Subjonctif".
Texte complet de "Hallali". 35 premières pages de "MatHum".
Texte complet de "Terre Matrie". 25 premières pages de "Praxis Doloris".
Premier Acte de "Thalamus et Cortex". 40 premières pages de "Trop...".

About us

Raconter ma vie dans cet espace n’est pas ma tasse de whisky ! Cela étant dit, ouiiiiiii, c’est normal qu’un lecteur, un éditeur ou un internaute lambda se demande qui se cache derrière un site d'écrivain.

Du point de vue de l’inné, je suis un mélange de corse et de bretonne. Du point de vue de l’acquis, j’ai été formé par une bande de pas normaux, des hommes des bois qui se cachaient dans des caves pour m’apprendre leur métier. Ça me plaisait bien, je suis devenu un manuel/intello ou un cérébral calé des mains, au choix. C’est sans doute pour ça que j’ai une écriture qui sent le copeau.

Je dis qu’elle sent le copeau par politesse... En fait, avec ma plume, je triture volontiers la cervelle, la chair, le sang, la merde, et la cyprine ; l'aseptisé m'incommode. Bref, j'aime l'humain !

Les extraits mis à votre disposition dans ce site sont toujours pris au début de mes textes. Les nouvelles sont complètes...

Pour l'heure, je trouve que j'en ai un peu trop dit sur moi… Allez, je me remets à écrire sur vous !

Contact

Merci de remplir le formulaire ci-dessous,
je ferai de mon mieux pour vous répondre...

Votre Nom :

Votre e-mail :

Votre message :